back MAR 01.07 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
Frank Braley piano et direction

Jean-François Chamberlan violon conducteur
Jean-Frédéric Molard violon I
Isabelle Bonesire violon I
Pascal Schmidt violon I
Pascal Crismer violon II
Isabelle Scoubeau violon II
Marc Tillema violon II
Anne Pingen alto
Kela Canka alto
Hans Van Daele violoncelle
Edith Baugnies violoncelle
Philippe Cormann contrebasse
Photo
 
Le pianiste français, premier lauréat du Concours Reine Élisabeth en 1991, a récemment repris la direction de l’Orchestre à la suite de son prédécesseur le violoniste Augustin Dumay. Pour sa toute première édition, le Festival des Midis-Minimes avait déjà confié son ouverture à l’Orchestre de Chambre de Wallonie dans des transcriptions des Beatles ! Vingt-huit ans plus tard, ce même orchestre ouvre à nouveau le festival, cette fois dans un programme consacré au 5e concerto pour piano de Johann Sebastian Bach, suivi de la 9e Symphonie pour cordes de Félix Mendelssohn. Remarquable de densité, de concision et d’intensité, le concerto en fa mineur est, avec celui en ré mineur, l’un des plus populaires de Bach. La 9e symphonie de Mendelssohn, parfois appelée « La Suisse », date de 1823. Déjà marquée par une évidente inspiration préromantique, elle comporte très classiquement quatre mouvements relativement développés, et séduit par son élaboration, sa cohérence et son charme juvénile.
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Concerto pour piano en fa mineur, BWV 1056
Allegro moderato
Largo
Presto


Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)
Symphonie n°9 en do majeur pour orchestre à cordes
Grave - Allegro
Andante
Scherzo - Trio più lento
Allegro vivace