back LUN 07.07 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Enkhjargal Dandarvaanchig morin khoor, chant diphonique
Photo
 
Né en 1968 en Mongolie du Nord, ancien élève du Conservatoire d’Oulan Bator, Enkh Jargal, dit Epi, est passé maître dans la pratique des techniques musicales spécifiques à la culture de son pays. Il explore le chant harmonique, ainsi que le chant de gorge chamanique, en s’accompagnant du morin khoor, vièle à tête de cheval traditionnelle des cavaliers mongols. Epi aime mélanger, dans de brillantes improvisations, ses racines traditionnelles avec la musique occidentale moderne. Son interprétation de la musique mongole populaire lui permet d’avancer entre deux mondes, comme l’illustre son premier CD solo Hoirr Öngo (Entre deux mondes).
Musique traditionnelle mongole