back VEN 11.07 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Philippe Graffin violon
Irina Lankova piano
 
Pour des raisons de santé, la violoniste Tatiana Samouil a dû renoncer à ce concert. Elle est remplacée par le violoniste français Philippe Graffin Elève de Joseph Gingold et Philipp Hirschhorn, Philippe Graffin a forgé sa réputation grâce à ses interprétations du répertoire français. Il a joué en soliste avec plusieurs orchestres de renom et de nombreux compositeurs lui ont dédié des œuvres. Il est accompagné pour ce concert par la talentueuse pianiste Irina Lankova. Née en Russie, Irina a étudié le piano à l’Ecole Gnessin de Moscou, puis au Conservatoire de Bruxelles avec Eugène Moguilevsky.  Artiste Steinway, elle est une des rares pianistes à recevoir les conseils de Vladimir Ashkenazy. Ballet et mélodies russes Casse-noisette est sans doute l’un des ballets les plus populaires de Tchaikovsky. Composé en 1892, d’après un conte de Hoffmann, sa musique en fut d’emblée si populaire qu’elle suscita de toutes part de nombreuses adaptations et transcriptions, pour orchestre ou pour piano solo. Les Cinq Mélodies de Prokofiev sont à l’origine un recueil mélodies sans paroles, sortes de vocalises lyriques que le compositeur écrivit en 1920 pour la cantatrice Nina Kochitz. Aux dires mêmes du compositeur, ces dernières se révélèrent d’une forme peu pratique, de sorte qu’il les remania quelques années plus tard pour piano et violon ; c’est dans cette version qu’elles sont le plus fréquemment jouées depuis lors. Grieg portait une estime particulière à ses trois sonates pour piano et violon, qu’il rangeait parmi ses meilleures œuvres. La première sonate fut composée au Danemark, pendant les vacances d’été 1865. Un peu académique, elle respire la jeunesse et la joie de vivre, en communion avec la nature harmonieuse d’un été scandinave au bord de la mer.
Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Andante maestoso (extrait de “Casse-noisette”, arr. Mikhail Pletnev)

Sergueï Prokofiev (1891-1953)
Cinq Mélodies pour violon et piano, op. 35 bis
Andante
Lento ma non troppo
Animato ma non allegro
Allegretto leggiero e scherzando
Andante non troppo


Edvard Grieg (1843-1907)
Sonate n°1 en fa majeur pour violon et piano, op. 8
Allegro con brio
Allegretto quasi andantino
Allegro molto vivace