back MAR 15.07 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Yu-Fen Chang piano
Photo
 
La pianiste d’origine chinoise est aujourd’hui bien installée à Bruxelles, sa ville d’adoption. Journaliste et actrice en plus de ses engagements pianistiques, Yu Fen Chang a choisi d’ouvrir son concert avec un compositeur russe méconnu du grand public. En effet, si le nom et la musique de Nicolaï Medtner ont aujourd’hui presque disparu des programmes de concerts, il était pourtant l’une des grandes personnalités du monde musical à Moscou et un pianiste très apprécié au début du XXe siècle. Principalement connu pour sa musique de piano, il recherchait la fusion entre les traditions russe et allemande. La Sonate Reminiscenza, en un seul mouvement (allegretto tranquillo), date de 1918 et fut composée dans la maison de vacances de la peintre Anna Troyanovskaya, où la famille Medtner s’était réfugiée pour fuir les violences de la Révolution. Elle doit son nom à une mélodie un peu plaintive qui sert de prologue et revient à deux reprises dans le corps de l’œuvre. Deuxième compositeur à l’honneur de ce concert, Sergey Rachmaninov reste la figure la plus populaire de la musique russe du début du XXe siècle. Né en 1873, il consacra le plus clair de sa vie à sa carrière de pianiste virtuose, dans la grande tradition romantique directement héritée du XIXe siècle. Son œuvre se compose essentiellement de pièces écrites pour son usage propre, un peu imperméables aux évolutions stylistiques de son temps, d’une grande virtuosité pianistique, dans un style post-romantique, et d’une certaine sentimentalité. Ses 24 préludes explorent l’ensemble des tonalités majeures et mineures. On n’y trouve pas de sources populaires, mais bien une inspiration purement musicale, abstraite, d’une grande richesse harmonique. L’Elégie pour piano seul, dans la sombre tonalité de mi bémol mineur est dédiée à Arensky, qui fut le professeur d’écriture de Rachmaninov. Enfin, plus encore que les préludes, les Etudes-tableaux comprennent de grands moments de virtuosité pure, et dans l’opus 39 n°5, des références explicites à la musique d’Alexandre Scriabine, grand ami de Rachmaninov.
Nicolaï Medtner (1880-1951)
Sonata reminiscenza en la mineur, op. 38, n°1

Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Prélude, op. 32 n°5

Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Prélude, op. 32 n°12

Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Prélude, op. 23 n°5

Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Morceaux de fantaisie, op. 3
1. Elégie
Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Etude-tableau, op. 39 n°5
Appassionato