back MER 16.07 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Katia Veekmans piano
Photo
 
Katia Veekmans est diplômée des conservatoires de Bruxelles, de La Haye et du Conservatoire National Supérieur de Paris. Elle a remporté plusieurs premiers prix dans des compétitions nationales et internationales et ses nombreux récitals ont établi sa réputation en tant que brillante musicienne de sa génération. Elle combine aujourd’hui ses activités en tant que pianiste avec celles de pédagogue. Depuis 1994, Katia Veekmans est engagée comme professeur de piano au Conservatoire Royal de Bruxelles, à la Faculté de Musique d’Utrecht et elle est professeur principal de piano à la Kunstfaculteit Hogeschool Zuyd à Maastricht. La musique populaire Peu de compositeurs ont consacré autant d’attention aux musiques populaires et à l’éducation musicale que Bela Bartók. La plus grande part de son inspiration trouve ses sources dans les mélodies ou les danses populaires – roumaine, hongroise, ruthène, serbe ou slovaque – que le compositeur nota, transcrivit et incorpora dans sa propre musique tout au long de sa vie. Les burlesques ont été écrites en plusieurs jets entre 1908 et 1911, sous la forme de pochades relativement courtes mais très enlevées, par un Bartók encore fort jeune, à l’écriture pianistique virtuose et déjà très caractéristique. Les Sonates de guerre La vie de Serge Prokofiev est marquée par une succession de périodes différentes, fruits des mouvements politiques de l’Europe au début du XXe siècle, mais aussi de l’insatisfaction chronique du compositeur. Après plusieurs émigrations – aux États-Unis et en Europe – et voyages insatisfaisants, il retourna en URSS en 1938 et y resta toute la seconde partie de sa vie. La 6e sonate fut composée alors que Prokofiev entamait aussi les deux suivantes, la 7e et la 8e, et créée à la radio de Moscou en avril 1940 par le compositeur. Ces trois sonates, qu’on regroupe souvent sous le nom de sonates de guerre, présentent bien des caractéristiques communes : une écriture faisant alterner des épisodes de rage paroxystique et des épanchements lyriques, ainsi que des moments d’angoisse extériorisée et de poésie suspensive.
Béla Bartók (1881-1945)
3 Burlesques, op. 8c, Sz. 47
1. Querelle. Presto
2. Un peu gris. Allegretto
3. Molto Vivo Capriccioso


Sergueï Prokofiev (1891-1953)
Sonate n°6 en la majeur, op. 82
Allegro moderato
Allegretto
Tempo di valzer lentissimo
Vivace