back JEU 17.07 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Evgeny Starodubtsev piano
Photo
 
Personnalité singulière par le symbolisme flamboyant de son langage musical, atypique par le refus de toute référence au folklore national, Scriabine est un compositeur marquant de la musique russe de la fin XIXe siècle. Il entre au conservatoire de Moscou en 1888, où il étudie la composition avec Anton Arenski et se lie d’amitié avec Serge Rachmaninov. Fervent admirateur de Chopin, il entame alors une carrière de pianiste virtuose et voyage à travers l’Europe en quête de gloire. Un accident à la main l’oriente alors davantage vers la composition. Marqué par ses capacités synesthésiques, il a tenté différentes expériences visant à associer sons et couleurs. Longtemps incompris des critiques et du public, ce mystique de l’extase, influencé par la théosophie, nous a laissé une œuvre profondément originale. Grande modernité La Sonate fantaisie en sol dièse est une œuvre de jeunesse, elle est dédiée à un amour de jeunesse, Natalia Sekerina. Les préludes sont dans le prolongement de ceux de Chopin: le reflet, tout au long de la vie du compositeur, de l’évolution de son écriture pianistique. Ils sont en outre des remarquables exemples de concision, des instantanés musicaux d’une grande originalité. La septième sonate a été composée en 1911-12. Œuvre ambitieuse, en un seul mouvement, d’une grande modernité, elle est marquée par un chromatisme complexe, frisant par moments l’atonalité, et un caractère céleste tranchant avec la très sombre sixième sonate écrite conjointement La quatrième sonate, de 1903, est une composition en deux mouvements, heureuse et sans tourment. Volontiers mystique, Scriabine y voyait « le vol de l’homme vers l’étoile, symbole du bonheur ».
Alexander Scriabine (1872-1915)
Sonate fantaisie n°2 en sol dièse mineur, op. 19
Andante
Presto


Prélude, op. 67 n°1
Andante

Poème, op.71 n°1
Fantastique

Poème, op. 69 n°2
Allegretto

Danse, op. 73 n°1
Guirlandes

Prélude, op. 74 n°3
Allegro drammatico

Prélude, op. 74 n°4
Lent, vague, indécis

Prélude, op. 59 n°2
Sauvage, belliqueux

Sonate n°7 “Messe blanche”, op. 64

Sonate n°4 en fa dièse majeur, op. 30
Andante
Prestissimo volando