back VEN 01.08 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
ORCHESTRE DE CHAMBRE DE NAMUR
Fasli Kamberi violon conducteur
Persida Dardha violon I
Mondi Hila violon I
Red Gjeci violon II
Michaël Scoriels violon II
Benjamin Gillis violon II
Kela Canka alto
Fayçal Cheboub alto
Marinela Doko violoncelle
Matthieu Widart violoncelle
Gazmir Gjonaj contrebasse
Photo
 
Issus des Conservatoires royaux belges, ces onze musiciens se sont rassemblés autour d'un même projet: la création d'un orchestre de chambre basé dans la capitale de la Wallonie. Ils interpréteront une des œuvres les plus populaires et des moins inaccessibles de Schönberg: la Nuit transfigurée

Savante synthèse des apports de Wagner, de Brahms et de Strauss, ce sextuor à cordes intitulé Nuit transfigurée fait partie des premières œuvres de Schönberg. Il s’agit en fait d’un poème de Richard Dehmel, ami de Schönberg, transposé en musique. Le sujet du poème, extrait d’un recueil intitulé Weib und Welt, qu’on traduit généralement par la femme du monde, était plutôt sulfureux pour l’époque. Il raconte la promenade dramatique d’un jeune couple au clair de lune; la femme avoue qu’elle attend un enfant d’un autre. L’homme lui enjoint de garder cet enfant, lui promet de l’accueillir comme le sien; le couple s’embrasse et s’en va dans la nuit claire, la sérénité retrouvée.

Bien qu’elle soit aujourd’hui l’œuvre la plus populaire de son compositeur, une des moins inaccessibles, des moins abstraites, cette Nuit transfigurée ne sera pas adoptée d’emblée par le public. Ecrite à l’origine pour un sextuor à cordes, en 1917, Schönberg en réalisa une adaptation pour orchestre à cordes.

Arnold Schoenberg (1874-1951)
Verklärte Nacht, op. 4
Sehr Langsam
Breiter
Schwer betont
Sehr breit und langsam
Sehr ruhig