back MER 06.08 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Natacha Kudritskaya piano
Photo
 
L'œuvre pour clavecin de Rameau compte une cinquantaine de pièces au total, c'est peu au regard de la production fleuve de Couperin, mais en qualité, bien qu’écrite pour l'essentiel aux premiers temps de sa carrière, elle la vaut. Si ces deux musiciens représentent indubitablement les deux grandes figures du clavecin français, leur écriture est fondamentalement différente: Couperin est avant tout le poète subtil qui manie le lyrisme et l'ironie avec la même délicatesse tandis que Rameau incarne l'esprit classique cultivant dans un même équilibre rigueur et puissance, austérité et grandeur sans pour autant en exclure la sensibilité. Ce corpus a été composé pour majorité avant le succès de Rameau à l’opéra, soit avant 1733. Il comprend trois recueils: Premier livre de pièces de clavecin (1706), Pièces de clavessin avec une méthode pour la méchanique des doigts (1724) et Nouvelles suites de pièces de clavecin (1729). A ces recueils s’ajoutent quelques pièces isolées et d’autres qui si elles n’ont pas été composées a priori pour le clavecin seul, peuvent être jouées sur l’instrument. La suite en la que nous entendrons est extraite du troisième recueil tandis que celle en ré provient du second publié en 1724.
Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
Suite en la (Nouvelles suites de pièces de clavecin, 1729)
Allemande
Courante
Sarabande
Les Trois Mains
Fanfarinette
La Triomphante
Gavotte & 6 Doubles

Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
Suite en ré majeur (Deuxième livre de pièces de clavecin, 1724)
L'Entretien des Muses
Les Tourbillons
Les Cyclopes