back LUN 25.08 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Zefiro Torna
Kerlijne Van Nevel mezzo-soprano
Philippe Laloy saxophone soprano
Jowan Merckx flûtes
Liam Fennelly viole de gambe
Vincent Noiret contrebasse
Jurgen De bruyn théorbe et guitare
Photo
 
Au XIIe et XIIIe siècle, les cathares formaient un mouvement spirituel important, rebelle à tout dogme et qui poursuivait des valeurs humaines élevées comme la sobriété et la noblesse de cœur. Le mouvement se manifestait partout en Europe, de l’Angleterre jusqu’en Turquie. En Flandres, les cathares étaient parfois surnommés « phiphles » (joueurs de flûte). En France ils étaient appelés « bonhommes » ou « tisserands », parce que le milieu des tisserands était fort imprégné par les idées cathares. Ils furent poursuivis par l’Inquisition et définitivement abattus à Montségur, une ville pyrénéenne dans le sud de la France. Le catharisme a été très florissant en Occitanie, où se développait à cette époque le répertoire des troubadours. Beaucoup de textes poétiques d’individus comme Marcabrun, Bernard de Ventadour et Raimon de Miraval s’associent aux idées et aux actes des cathares, témoignant d’un grand sens de la liberté. Associés aux mélodies de Jowan Merckx, les textes et mélodies de ces troubadours forment la source d’inspiration du programme de ce concert.
Les Tisserands

Jowan Merckx
La cara originala (arr. Rheidun Schlesinger)

Peirol (ca.1160-ca.1225)
Si be’m sui luènh (arr. Les Tisserands - t. Peirol)

Jowan Merckx
L’uelh del vesent (arr. Vincent Noiret)

Els Van Laethem
Tant ai mon còr (arr. Les Tisserands - t. Bernard de Ventadorn ca.1145-ca.1180)

Entre dos volers (t: Raimon de Miraval ca.1185-ca.1229)

Jowan Merckx
Scoone figure

Fama Publica (arr. Rheidun Schlesinger, Bert Van Reeth)

Giraut Riquier (ca. 1230-ca. 1300)
No’m sai d’amor (arr. Els Van Laethem, Jurgen De bruyn - t. Giraut Riquier)

Jowan Merckx
Colèra ò pietat (arr. Bert Van Reeth, Vincent Noiret)

L’indivisible