back JEU 28.08 2014 12:15 next
C Conservatoire
 
Marie Hallynck violoncelle
Muhiddin Dürrüoglu piano
Photo
 
La première des deux sonates que Brahms a consacrées au violoncelle, fut sans conteste la mieux accueillie. Composée dans la tonalité de mi mineur, elle fut commencée dès 1862 et achevée en 1865 à Karlsruhe. Cette sonate respire la fraîcheur et la spontanéité. Sa simplicité de forme et de structure semblent indiquer une genèse facile, sentiment encore renforcé par la merveilleuse adéquation entre les sonorités sombres et chaleureuses du violoncelle.

Ecrites à la base pour clarinette et piano, les Phantasiestücke forment une suite très homogène de trois pièces qui se jouent sans interruption. Schumann développe ici une atmosphère intensément lyrique, aux couleurs nostalgiques mais sans véritable déchirement. De pièce en pièce le climat s’éclaircit, le tempo s’accélère, et on trouve de fréquents passages où le piano double l’instrument soliste, un procédé d’écriture propre au compositeur. Le grand succès des Phantasiestücke leur valut d’être l’objet de transcriptions pour violon, pour alto ou pour violoncelle – nous entendrons cette dernière durant ce concert, sous l’archet expérimenté de Marie Hallynck.

Les interprètes
La carrière musicale de Marie Hallynck l’a menée dans les salles les plus prestigieuses d’Europe, tant en soliste d’orchestres internationaux qu’en musique de chambre. Ses nombreux enregistrements discographiques lui ont valu les plus hautes récompenses. Parallèlement à ses activités de concertiste, la violoncelliste belge enseigne au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles depuis l’âge de 19 ans.

Pianiste et compositeur, Muhiddin Dürrüoğlu a étudié aux conservatoires d’Ankara et de Bruxelles, ainsi qu’à la Chapelle musicale Reine Élisabeth. Il a également effectué un doctorat en piano à l’université d’Indiana (Etats-Unis). Muhiddin Dürrüoğlu est professeur au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles.

Johannes Brahms (1833-1897)
Sonate en mi mineur pour violoncelle et piano n°1, op.38
Allegro non troppo
Allegretto quasi minuetto
Allegro


Robert Schumann (1810-1856)
Phantasiestücke, op. 73
Zart und mit Ausdruck
Lebhaft, leicht
Rasch, mit Feuer