back JEU 14.07 2016 12:15 next
C Conservatoire
 
QUATUOR CORYFEYE
Julie Mossay soprano


Alexandre Feye violon I
Gergely Kóta violon II
Adam Newman alto
Raphaël Feye violoncelle
Photo
 
L'émouvant texte du Stabat Mater a inspiré de très nombreux compositeurs depuis la Renaissance. Pour Boccherini, violoncelliste virtuose et maître incontestable de la musique de chambre, c'est dans le respect total de son identité qu'il aborde l'écriture de cette œuvre religieuse. Le quintette qui accompagne la voix possède toutes les qualités d'équilibre et d'homogénéité des meilleures compositions de musique de chambre de la fin du classicisme.
Luigi Boccherini (1743-1805)
Stabat Mater
Stabat mater dolorosa (Grave assai)
Cujus animam gementem (Allegro)
Quae moerebat et dolebat (Allegretto con moto)
Quid est homo (Adagio assai ? Recitativo)
Pro peccatis suae gentis (Allegretto)
Eja mater, fons amoris (Larghetto non tanto)
Tui nati vulnerati (Allegro vivo)
Virgo virginum praeclara (Andantino)
Fac ut portem (Christi mortem, Larghetto)
Fac me plagis vulnerari (Allegro commodo)
Quando corpus morietur (Andante lento)