back MER 27.07 2016 12:15 next
C Conservatoire
 
Les Folies Françoises
Patrick Cohen-Akenine violon
Béatrice Martin clavecin
Photo
© G. Aresteanu
 
C'est lors d'un voyage à travers l'Europe en 1763 que Mozart, passant par Bruxelles, se rend pour la première fois à Paris. Âgé de seulement 8 ans, il éblouit la cour par son génie. Lors de son séjour à Versailles en décembre, il compose les sonates K.6, 7, 8 et 9, qu'il dédie à Mme Victoire, fille de Louis XV.
Mozart à Paris

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Sonate pour clavecin et accompagnement de violon en ré majeur, K.7 (dédiée à Madame Victoire de France, 1764)
Allegro molto
Adagio
Menuets I & II

12 variations pour clavecin sur "Ah, vous dirai-je Maman" K.265

Sonate pour clavecin et accompagnement de violon en sol majeur, K.9 (dédiée à Madame Victoire de France, 1764)
Allegro spiritoso
Andante
Menuets I et II

6 variations pour violon et clavecin sur "Hélas, j'ai perdu mon amant", K.360
 
 

 

27.07 - Mozart à Paris : musique d’un génie précoce avec Les Folies Françoises

27.07 - Mozart à Paris : musique d’un génie précoce avec Les Folies Françoises
Mozart se rend pour la première fois à Paris en 1763. L’enfant de 8 ans éblouit la cour par son génie. Le violoniste Patrick Cohen-Akenine et la claveciniste Béatrice Martin nous font découvrir deux sonates que le petit Wolfgang Amadeus composa à Versailles et qu’il dédia à la fille de Louis XV.
Mis en ligne le 24 July 2016 à 13h00