back JEU 28.07 2016 12:15 next
C Conservatoire
 
Deborah Nemtanu violon
Natacha Kudritskaya piano
Photo
© Lyodoh Kaneko
 
Brahms et Bartok ont tous deux puisé une part importante de leur inspiration dans les musiques de tradition populaire. Mais alors que chez Brahms, ces emprunts sont réservés à certaines œuvres seulement, comme les volkslieder, chez Bartók, ils émaillent quasiment toute la production instrumentale.
Johannes Brahms (1833-1897)
Sonate pour violon et piano n°1, op. 78
Vivace ma non troppo
Adagio
Allegro molto moderato

Béla Bartók (1881-1945)
Danses populaires roumaines
Joc cu bâta (Allegro moderato)
Br?ul (Allegro)
Pe loc (Moderato)
Buciumeana (Moderato)
Poarga romaneasca (Allegro)
Marun?el (L'istesso tempo)
 
 

 

28.07 – Sonate de Brahms et danses roumaines de Bartók

28.07 – Sonate de Brahms et danses roumaines de Bartók
La violoniste Deborah Nemtanu et la pianiste Natacha Kudritskaya nous proposent un programme Brahms et Bartok ont tous deux puisé une part importante de leur inspiration dans les musiques de tradition populaire. Mais alors que chez Brahms, ces emprunts sont réservés à certaines œuvres seulement, comme les volkslieder, chez Bartók, ils émaillent quasiment toute la production instrumentale.
Mis en ligne le 24 July 2016 à 13h00