back MER 24.08 2016 12:15 next
C Conservatoire
 
AYAME ENSEMBLE
Maya Nozaki traverso
Marie Toriu violon
Asami Orihara viole de gambe
Sayuri Nagoya clavecin

En coproduction avec le Koninklijk Conservatorium Brussel /
 
Telemann est indéniablement une des figures de proue de la musiqueallemande de la première moitié du XVIIIe siècle. Il a épuisé tous les styles,tous les genres de son époque, écrivant autant pour le musicien confirméque l'amateur averti. Violoniste à l'Académie royal de Musique, J.B. Quentinn'a, quant à lui, écrit que de la musique de chambre pour son instrument.
Jean-Baptiste Quentin (ca.1690-ca.1750)
Sonate en ré majeur, op. 11 n°4
Allegro
Adagio
Modérément

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Quatuor en ré majeur pour flûte traversière, violon, viole de gambe et basse continue, TWV 43:D3 (Nouveaux quatuors en six suites, Paris ca. 1738)
Prélude. Vivement
Tendrement
Gaîment
Modérément
Vite
 
 

 

24.08 – Ayame, quatre jeunes japonaises interprétant Telemann et Quentin

24.08 – Ayame, quatre jeunes japonaises interprétant Telemann et Quentin
Si Telemann a produit une œuvre abondante dans presque tous les genres en vogue à son époque, Jean-Baptiste Quentin est son parfait opposé, avec une production plus restreinte et dédiée à un seul instrument, le violon. Les voilà interprétés par quatre musiciennes japonaises fascinées par l’esprit de « conversations galantes et amusentes » des quatuors du XVIIIe siècle.
Mis en ligne le 22 August 2016 à 10h00