back MAR 30.08 2016 12:15 next
C Conservatoire
 
Scherzi Musicali
Nicolas Achten direction


Deborah Cachet soprano
Pauline Claes mezzo-soprano
Kevin Skelton ténor
Nicolas Achten baryton
Lambert Colson cornet muet
Patrizio Germone violon
Lies Wyers basse de viole
Eriko semba lirone
Solmund Nystabakk théorbe et archiluth
Philippe Grisvard clavecin et orgue
Photo
© Emilie Lauwers
 
Par l'association du sacré et du profane qu'elle incarne, la personnalité profondément humaine de Marie-Madeleine inspira au plus haut point les artistes de l'époque baroque : peintres, poètes et compositeurs. C'est dans la mouvance des oratorios italiens, forts prisés à la cour de Vienne, qu'Antonio Bertali lui consacre en 1663 un bouleversant sepolcro, genre traditionnellement joué lors de la Semaine sainte.
Antonio Bertali (1605-1669)
La Maddalena (Oratorio, 1663)
Prima Parte (Pentimento, Amor verso Dio)
Seconda Parte (Maddalena, Maria)
Terza Parte (Maddalena, Maria, Duoi Peccatori)
 
 

 

30.08 - Scherzi Musicali : Marie-Madeleine, héroïne du baroque

30.08 - Scherzi Musicali : Marie-Madeleine, héroïne du baroque
Incarnant l’association du sacré et du profane, la personnalité profondément humaine de Marie-Madeleine inspira au plus haut point les peintres, poètes et compositeurs de l’époque baroque. Antonio Bertali lui consacra en 1663 un bouleversant sepolcro, genre traditionnellement joué lors de la Semaine sainte.
Mis en ligne le 29 August 2016 à 15h00