back MER 09.08 2017 12:15 next
C Conservatoire
 
QUARTUOR ARDENTE
Audrey Gallez violon
Roxane Leuridan violon
Sarah Charlier alto
Olivier Vanderschaeghe violoncelle
Photo
photo Salle Philharmonique de Liège
 
Deux compositeurs belges à l'honneur, quasi contemporains, auxquels le destin aura donné des chances inégales. Lekeu le surdoué mort à 24 ans, et Jongen, plus académique, tous deux pétris d'esthétique française.
Guillaume Lekeu (1870-1894)
Méditation pour quatuor à cordes, V.48

Joseph Jongen (1873-1953)
Deux sérénades pour quatuor à cordes, op. 61
Sérénade tendre
Sérénade dramatique
 
 

 

09.08 - Lekeu et Jongen : de grands musiciens belges aux destins si différents

09.08 - Lekeu et Jongen : de grands musiciens belges aux destins si différents
Contemporains, Guillaume Lekeu et Joseph Jongen étaient également nés dans la même province de Liège. Ces deux grands musiciens belges eurent pourtant des destinées très différentes. Le Quatuor Ardente, dont le nom revendique l’ancrage liégeois, leur rend hommage.
Mis en ligne le 26 July 2017 à 21h27