back JEU 17.08 2017 12:15 next
C Conservatoire
 
TRIO ZADIG
Ian Barber piano
Boris Borgolotto violon
Marc Girard-Garcia violoncelle
Photo
Photo Alexandra Devert
 
Au premier trimestre de 1811, peu après le 11e quatuor, l'inspiration de Beethoven est souveraine : maître de son discours, qu'il coule librement et avec souplesse dans la forme sonate la plus classique, Beethoven produit une musique rayonnante, généreuse et pleine d'ampleur, dans une architecture large et puissante qui touche au sublime.
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Trio à clavier n°7 en si bémol majeur "À l'Archiduc", op. 97
Allegro moderato
Scherzo-Allegro
Andante cantabile ma pero con moto
Allegro moderato-Presto
 
 

 

17.08 – Le Trio Zadig interprète le trio à clavier « À l’Archiduc » de Beethoven

17.08 – Le Trio Zadig interprète le trio à clavier « À l’Archiduc » de Beethoven
Au premier trimestre de 1811, l’inspiration de Beethoven est souveraine. Il produit une musique rayonnante, généreuse et pleine d’ampleur, dans une architecture large et puissante qui touche au sublime. Comme le Trio Zadig le démontre dans ce trio à clavier « À l’Archiduc ».
Mis en ligne le 10 August 2017 à 21h30