12.07 – À découvrir : le quatuor (arrangé) pour flûte classique et cordes

Anne Pustlauk nous fait découvrir une flûte classique à 8 clés. Pour interpréter le quatuor op.17 de Peter Hänsel et la transcription du quatuor à cordes KV.168 de Mozart, elle s’entoure de Madoka Nakamaru (violon), Manuela Bucher (alto) et Benjamin Glorieux (violoncelle).
12.07 – À découvrir : le quatuor (arrangé) pour flûte classique et cordes
Anne Pustlauk
Rares sont les instruments à avoir connu au cours du XIXe siècle une métamorphose aussi importante que la flûte. Une flûte en bois conique pourvue d’une clé unique est devenue une flûte métallique cylindrique dotée d’un ensemble complexe de clés. Nous ne saurons jamais précisément comment la musique sonnait autrefois, mais la reconstitution du langage musical à partir de méthodes instrumentales, de critiques de concert ou des instruments mêmes permet de nous former une idée de l’esthétique sonore et de la culture musicale d’antan.Au cours de son doctorat consacré à la pratique d’exécution de la flûte au XIXe siècle, la flûtiste Anne Pustlauk est tombée sur une véritable manne de quatuors à flûtes, qui sommeillaient depuis plus d’un siècle dans les archives de bibliothèques. Sa curiosité pour cette musique l’a amenée à se consacrer à ces œuvres inconnues avec ses collègues réunis en quatuor (arrangé). L’homogénéité du quatuor à cordes est ici brisée par la flûte, qui fait jaillir un nouvel éventail de couleurs et de sons, et éclaire les œuvres sous un jour nouveau. Quatuor (Arrangé) joue tant des quatuors pour flûtes originaux que des quatuors à cordes arrangés par leur compositeur ou par des flûtistes de l’époque.Caspar Fürstenau (1770-1815) est surtout connu pour être le père du grand flûtiste allemand Anton Bernhard Fürstenau. Il a composé de nombreux duos pour flûtes, ou pour flûte et guitare, mais aussi des œuvres virtuoses pour flûte et orchestre. Son arrangement du quatuor KV 168 de Mozart est une des nombreuses adaptations dont il ravissait les amateurs de flûte.Comme nombre de ses contemporains, le compositeur Peter Hänsel (1770-1831) a été éclipsé par ses grands collègues viennois Haydn (dont il fut l’élève durant quelques années), Mozart et Beethoven. De son vivant, ses compositions, essentiellement de la musique de chambre pour cordes, étaient néanmoins très appréciées. Hänsel a composé pas moins de 58 quatuors à cordes, parmi lesquels cet opus 17 dont il a lui-même proposé un arrangement pour flûte et cordes.
 
Mis en ligne le 05 July 2017 à 23h12

Midis-Minimes a(t) Crossroad(s)

Mis en ligne le 23 August 2017 à 15h30